Find the latest bookmaker offers available across all uk gambling sites www.bets.zone Read the reviews and compare sites to quickly discover the perfect account for you.
jeudi 27 avril 2017

Truite

La truite est certainement le poisson d’eau douce le plus connu du grand public. Il en existe deux espèces principales : la fario, espèce autochtone, et l’arc-en-ciel. Découvrez ici les caractéristiques de ces deux espèces : leur description physique, leur mode de vie, et pour finir leur pêche.

Truite Fario
Truite arc-en-ciel

Description physique de la truite

La truite fario

Morphologie

La fario fait parti de la famille des salmonidés. Elle a un corps élancé, une tête forte et une bouche large. Elle possède une nageoire dorsale, une grande nageoire caudale peu échancrée voire droite, et, comme tous les salmonidés, une petite nageoire adipeuse. La truite peut mesurer jusqu’à 60 cm.

Dimorphisme sexuel

Pour ce qui est du dimorphisme sexuel, les vieux mâles ont leur mâchoire inférieur qui se courbe vers le haut.

Couleurs

Au niveau de la couleur, sa robe est sombre sur le dos et s’éclaircie en descendant vers le ventre. Sur les flancs parfois couleur jaunâtre, on retrouve des points noirs ainsi que des points rouges, moins nombreux.

La truite arc-en-ciel

Une morphologie similaire à la truite fario

L’arc-en-ciel a de nombreuses caractéristiques physiques communes à celles de la truite fario. Pour la reconnaître, on la différencie notamment grâce à sa tête plus petite et sa queue plus échancrée.

Reconnaissable grâce à ses couleurs

De plus, sur sa robe grise on trouve une marque aux couleurs de l’arc-en-ciel, d’où son nom. Elle possède également des points noirs sur son dos, ses flancs et sur ses nageoires dorsale et caudale.

Dimorphisme sexuel

Tout comme la fario, les vieux mâles se différencient de par leur mâchoire inférieur courbée.

Mode de vie de la truite

Milieu naturel

Qu’il s’agisse de la fario ou de l’arc-en-ciel, ce poisson aime particulièrement les eaux froides (entre 0 et 20°C), courantes, et surtout bien oxygénées. On la retrouve donc souvent dans des eaux de première catégorie au substrat grossier.

Régime alimentaire

En ce qui concerne son régime alimentaire, la truite est carnivore et se nourrie principalement de larves d’insectes, d’insectes capturés en surface, et même de petits poissons comme le vairon. A noter que ce poisson peut également être carnivore puisqu’elle déguste les alevins de son espèce.

Reproduction

La période de reproduction de la truite fario a lieu en automne et en hiver dans des eaux peu profondes et à la température inférieure à 12°C. C’est la femelle qui se charge de faire le nid dans le gravier grossier dans lequel elle dépose ses œufs (environ 2000 par kilos de poids). Le mâle les féconde pour les recouvrir ensuite de graviers afin de les protéger.

Quant à la truite arc-en-ciel, elle ne se reproduit pas de façon naturelle en France.

Pêche de ce poisson

De l’appât naturel vivant ou mort, en passant par les leurres artificiels comme la mouche, la truite peut-être capturée à l’aide de nombreuses techniques.