Find the latest bookmaker offers available across all uk gambling sites www.bets.zone Read the reviews and compare sites to quickly discover the perfect account for you.
vendredi 20 octobre 2017

Pêche au coup

La pêche au coup : une pêche traditionnelle

La pêche au coup est la technique de pêche certainement la plus pratiquée et la plus simple. Souvent, c’est celle que l’on pratique en premier. Elle consiste à attirer le poisson à un endroit déterminé, appelé « coup », à l’aide d’une amorce constituée de farine, graines ou autres appâts.

Pêche au coup

Les principes de cette pêche

La pêche au coup cible principalement les poissons blancs comme l’ablette, la brème ou encore le gardon. Cette technique est plutôt pratiquée sur les eaux de deuxième catégorie, c’est-à-dire les rivières lentes, les canaux ou les étangs. Le pêcheur au coup utilise principalement un flotteur avec une canne sans moulinet, mais des variantes existent notamment sur la distance de pêche : il peut également utiliser des longues cannes, aussi appelées « cannes à emmanchement », permettant de pêcher de plus gros poissons, à de plus longues distances (entre 4 et 13 mètres).

Des variantes anglaises

La pêche à l’anglaise a été importée de Grande-Bretagne dans les années 70. Cette variante cible les mêmes poissons que la pêche au coup traditionnelle, avec un intérêt pour les gros poissons, et a comme différence majeure l’utilisation du moulinet pour pêcher à des distances encore plus importantes : souvent, il s’agit de distances dépassant les 20 mètres pour l’anglaise au flotteur, et pouvant atteindre les 35 mètres pour la pêche au Swing-tip ou au Quiver-tip.

La technique de l’anglaise au flotteur est adaptée pour la pêche en plan d’eau et dans les rivières à courant lent. La pêche au swing-tip est, quant à elle, plus appropriée aux rivières. On peut également la nommer plus généralement de « pêche au feeder » ; elle ne nécessite pas de flotteur et est une pêche en plombée.