Dimanche 23 février 2020
Accueil / Actualités / De nouvelles espèces classées envahissantes par la commission européenne

De nouvelles espèces classées envahissantes par la commission européenne

Le 13 Juillet dernier, une liste de 37 espèces exotiques envahissantes préoccupantes pour l’Union européenne a été adoptée par la commission européenne. Découvrez les espèces concernées et les règles qui en découlent…

Qu’est-ce qu’une espèce exotique envahissante ?

Les espèces exotiques envahissantes sont considérées comme étant une cause importante du déclin de la biodiversité au niveau mondial. Ces espèces sont des espèces exogènes (qui viennent de l’extérieur) introduites, de façon volontaire ou fortuite, dans un milieu qui n’est pas le leur à l’origine. Elles sont dites « envahissantes » car elles se développent rapidement et détériorent les milieux qu’elles colonisent.

Quelles sont les espèces concernées par cette liste ?

La liste adoptée par la commission européenne compte 37 espèces et comporte une proportion importante d’espèces de plantes aquatiques, d’invertébrés et certains poissons d’eau douce. Cette liste s’applique au niveau européen, à noter qu’au niveau national d’autres espèces viennent la compléter, notamment la perche soleil, le poisson-chat…

Voici, à titre indicatif, quelques noms d’espèces concernées :

Les plantes aquatiques

jussie
  • Calomba de Caroline
  • Jacinthe d’eau
  • Hydrocotyle fausse-renoncule
  • Grand Lagarosiphon
  • Jussie à grandes fleurs
  • Jussie rampante
  • Faux-arum
  • Myriophylle du Brésil

Les invertébrés

  • Crabe chinois
  • Écrevisse américaine
  • Écrevisse à pinces bleues
  • Écrevisse  de Californie
  • Écrevisse de Louisiane
  • Écrevisse marbrée
Ecrevisse de Louisiane
ragondin-1

Les poissons

  • Goujon de l’Amour
  • Pseudorasbora

Les reptiles et amphybiens

  • Grenouille taureau
  • Tortue de Floride

Les mammifères

  • Ragondin
  • Raton laveur…

Quelles sont les règles qui s’appliquent pour ces espèces ?

Ces espèces font l’objet d’interdictions strictes d’introduction intentionnelle, de transport, de conservation, d’élevage, de mise sur le marché, d’utilisation ou d’échange, de libération dans l’environnement. L’obligation de prévention de l’introduction ou de propagation non intentionnelle y compris par négligence grave d’espèces exotiques préoccupantes pour l’Union est prévue à l’article 7 du règlement.

Concernant le département de la Gironde, il est à noter la présence du Pseudorasbora parva dans cette liste comme « nouveauté ».

Voir aussi

sceau-ZH_def_2020

JOURNÉE MONDIALE DES ZONES HUMIDES