mercredi 5 août 2020

Nouvel arrêté préfectoral sur les usages de l’eau !

Une première quinzaine de juillet globalement sèche, avec des températures supérieures aux normales de saison ont conduit à une nette diminution des débits à la fois des grands axes et des cours d’eau secondaires, dépourvus de soutien d’étiage et donc plus vulnérables.

En conséquence, de nouvelles mesures d’interdiction des usages se sont avérées nécessaires.

UNE CONSOMMATION RESTREINTE DE L’EAU POTABLE EN FONCTION DES USAGES

Suite à la cellule de gestion et de préservation de la ressource en eau de la Gironde réunie le 18 juillet, une réglementation spécifique et temporaire est mise en place concernant l’écoulement, les prélèvements et les usages de l’eau de notre département, et cela dans un souci de préservation de la ressource en eau.

Prélèvements concernés :

  • L’arrosage des espaces verts publics ou privés, dont les pelouses, parcs, ronds-points, espaces publics enherbés…,
  • Le lavage des voies et des trottoirs,

sont interdits à partir du réseau d’alimentation en eau potable 3.5 jours par semaine soit mardi, jeudi, samedi et dimanche matin.

Sont totalement interdits les usages s’effectuant à partir du réseau d’eau potable suivants :

  • Le lavage des véhicules en dehors d’une station de lavage professionnelle
  • L’arrosage des jardins potagers de 8heures à 20 heures afin d’éviter une évapotranspiration maximale de l’apport en eau.
  • Le nettoyage des terrasses et façades ne faisant pas l’objet de travaux.

DES PRÉLÈVEMENTS INTERDITS DANS CERTAINS COURS D’EAU

Tous les prélèvements d’eau, déclarés, autorisés, ainsi qu’à usage domestique, ou assimilés, prévus par le code de l’environnement, effectués par des personnes physiques ou des personnes morales sont interdits dans les cours d’eau des bassins versants suivant :
le chenal du Talais, le Deyre, le Glaude, La Jalle de Castelnau, la Jalle du Breuil, le Tursan, le ruisseau de la Grave, le Lisos, l’Andouille, le Moron, le ruisseau de la Virvée à l’amont du pont des planquettes, la Barbanne, le Palais (le Ratut), la Gravouse et Seignal.

Sur l’ensemble de ces cours d’eau, les travaux sur berge ou reprofilage programmés ou déjà autorisés sont suspendus, excepté dans les zones de cours d’eau soumises à l’influence de la marée.

Les manœuvres de vannes et empellements des ouvrages de retenue sont interdits sur l’ensemble des cours d’eau précités, excepté dans les zones de cours d’eau soumises à l’influence de la marée.

APPLICATION DE L’ARRÊTÉ

Le présent arrêté abroge et remplace l’arrêté du 6 juillet 2017. Il entre en vigueur dès notification et jusqu’au mardi 31 octobre 2017 minuit sauf suspension, abrogation anticipée ou prorogation, justifiées par une évolution de la situation.

AILLEURS VIGILANCE MAINTENU

En complément, l’ensemble des ressources en eau du département reste en vigilance. En particulier sont placés en vigilance rapprochée l’axe Dropt (où le soutien d’étiage est déjà activé depuis 10/07) et l’axe Garonne (où le SMEAG se tient prêt à déclencher à tout moment les premières réalimentations) ainsi que les quatre bassins versants suivants : Brion, Bassanne, Lidoire et Leyre.

Pour compléter cette information vous trouverez ici le communiqué de presse relatif à cet arrêté.

L’arrêté complet est consultable ici.

Voir aussi

Nos Sorties Nature pour cet été