Find the latest bookmaker offers available across all uk gambling sites www.bets.zone Read the reviews and compare sites to quickly discover the perfect account for you.
Mardi 23 octobre 2018
Accueil / Actualités / Le brochet sur les lacs médocains : une gestion clef

Le brochet sur les lacs médocains : une gestion clef

Depuis 2017, en collaboration avec les gestionnaires locaux (le SIAEBVELG et l’ONF), la Fédération de pêche de la Gironde travaille à la mise en place d’un indicateur biologique basé sur le brochet. Cette seconde année d’action sur les lacs médocains apporte de nouveaux résultats.

Les lacs médocains et leur patrimoine naturel

Les lacs de Lacanau et Carcans-Hourtin sont des lacs naturels composés de nombreux habitats dont des zones humides qui accueillent une flore et une faune caractéristiques parmi lesquelles se trouvent plusieurs espèces protégées ou patrimoniales.

Aujourd’hui, le bon fonctionnement de ces zones humides est dépendant de l’Homme qui maitrise la gestion artificielle des niveaux d’eau par le biais d’ouvrages situés sur l’exutoire des lacs. Ce mode de gestion est accompagné d’actions de restauration, d’entretien et de préservation des zones humides.

Il apparait alors important d’évaluer l’efficacité de ces opérations de gestion sur le fonctionnement des milieux en s’appuyant sur des indicateurs biologiques (basé sur une espèce ou un groupe d’espèces). Afin de prendre en compte l’aspect « poisson » dans la gestion des niveaux d’eau des lacs médocains, la Fédération travaille à la mise en place d’un indicateur biologique, le brochet.

lac2
lac1

Le brochet : sentinelle des zones humides

Le brochet est considéré comme un indicateur pertinent du bon fonctionnement des zones humides. En effet, cette espèce repère des lacs utilise les zones humides comme site de reproduction et de nurserie. Ses exigences (durée d’inondation, type de végétation, …) en font une espèce indicatrice.

Depuis 2017, des actions ayant pour objectif de déterminer la période de ponte du brochet sur ces lacs sont menées. Dépendante de la température et des niveaux d’eau, cette période est un facteur à prendre en compte, afin de garantir une gestion des niveaux d’eau adéquate.

De mi-janvier à fin mars, les agents de la Fédération de pêche ont recherché des œufs ou des alevins de brochets, par la méthode du raclage, sur plusieurs zones humides. Cette méthode consiste à racler avec une épuisette le support de ponte puis d’observer la récolte dans une barquette, après avoir retiré les débris végétaux.

lac3
lac4

2018, une année faste !

Les précipitations importantes de ce début d’année 2018 ont permis une recharge importante des lacs médocains et de leurs affluents dont les niveaux étaient restés très bas en 2017. Les zones humides se sont mises en eau de manière optimale pour la reproduction du brochet.

Des œufs et des alevins de brochets ont été observés sur différents types de zones humides périphériques au lac de Carcans-Hourtin. Les observations ont été faites sur de la végétation de type hélophytes (Carex, Marisque) ou des graminées (Molinie).

oeuf

Oeuf

Alevin vésiculé fixé
Taille ≈ 10 mm

Alevin vésiculé fixé
Taille ≈ 10 mm

alevin 15mm

Alevin vésiculé actif
Taille ≈ 15 mm

alevin 35mm

Alevin nageant
Taille ≈ 35 mm

Le plus jeune alevin est âgé de quelques jours après éclosion tandis que le plus développé est âgé d’au moins 6 semaines, d’après nos estimations.

Cette année, la ponte du brochet semble donc s’être déroulée dès le début du mois de février et ce jusqu’au mois de mars sur ce lac. Ces résultats, précoces comparés aux données théoriques, concordent avec les observations de géniteurs accédant au marais du Gnac lors du suivi de l’efficacité de la passe de Montaut.

Et ensuite ?

Dans le but de construire un indicateur pertinent, les suivis engagés depuis 2017 seront réitérés, afin de mieux les corréler avec différents paramètres météorologiques et hydrologiques. A termes, ces données permettront de fournir des préconisations de gestion des niveaux d’eau.

De plus, d’autres actions visant notamment à évaluer le nombre de brochetons produits par les zones humides caractéristiques des lacs de la façade atlantique seront mises en place. En effet, accéder à la productivité de ces zones humides permettrait d’évaluer plus finement les modalités de gestion de ces milieux.

Logo-ONF
SIAEBVELG

Voir aussi

IMG_3652

DES ANIMATIONS GRATUITES POUR LES BENEFICIAIRES DU CNAS

Feedback