Find the latest bookmaker offers available across all uk gambling sites www.bets.zone Read the reviews and compare sites to quickly discover the perfect account for you.
Mardi 20 novembre 2018
Accueil / Actualités / Des nouvelles du brochet aquitain !

Des nouvelles du brochet aquitain !

Dès la découverte du brochet aquitain dans le sud-ouest de la France par le Muséum d’Histoire Naturelle de Paris en 2014, la Fédération de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique de la Gironde a participé à l’amélioration des connaissances sur sa répartition. Pour cela, des analyses génétiques ont été réalisés sur des échantillons de nageoires prélevés sur les brochets capturés lors des inventaires. Les résultats montrent la présence du brochet aquitain (Esox aquitanicus), du brochet commun (Esox lucius) et d’hydrides de ces deux espèces dans les eaux du sud-ouest.

brochet aquitain1

Un brochet aquitain ou un brochet commun, c’est un brochet !

Il peut paraître anecdotique de savoir si nous sommes en présence de brochet commun, brochet aquitain ou toute autre espèce de brochet. Cependant la préservation de la biodiversité est un élément aujourd’hui essentiel. En effet l’introduction d’espèces exogènes est le premier facteur de perte de biodiversité en France. D’autre part, nous ne connaissons rien aujourd’hui de la biologie du brochet aquitain qui a sûrement développé des capacités d’adaptation particulières aux milieux présents dans le sud-ouest. La disparition de cette espèce pourrait donc être un facteur supplémentaire dans la dégradation des populations de brochet en Gironde.

Le brochet aquitain ?

Grâce à l’arrivée récente des outils génétiques, la diversité biologique des poissons d’eau douce de France est actuellement revue. Ainsi en 2014, le Muséum National d’Histoire Naturelle (MNHN) de Paris (Denys et al, 2014) a mis en évidence la présence de plusieurs espèces de brochets en France dont le brochet aquitain endémique* du sud-ouest de la France (bassins de la Charente, de la Garonne, de la Leyre et de l’Adour). Le brochet commun, originaire naturellement du nord de la France et de l’Europe, a quant à lui été introduit dans le sud-ouest de la France par l’Homme, notamment via des opérations de repeuplement. D’autre part des hybrides, issus de la reproduction du brochet commun avec le brochet aquitain, sont également observés.

* endémisme : caractérise la présence naturelle d’une espèce exclusivement dans une région géographique délimitée

Comment le différencier des autres brochets ?

Des critères morphologiques, pour les plus gros individus, permettent de distinguer les différentes espèces dont la robe, le museau (cf. figures ci-contre) et le nombre d’écailles sur la ligne latérale.

différencier brochet aquitain et commun
Profil de la tête montrant la différence de longueur du museau entre 2 brochets juvéniles capturés en juillet de leur première année à un jour d’intervalle : Esox aquitanicus BRO443, Eyre à Belin-Beliet (a) et Esox lucius BRO453, Isle ( bassin de la Dordogne) à Saint-Médard-de-Guizières (b) ;  Lm : longueur du museau, Lpo : longueur postorbitaire; barre d’échelle : 30 mm ©G. Denys / MNHN
brochet aquitain2
Brochet aquitain (Esox aquitanicus)
brochet commun
Brochet commun (Esox lucius)

Cependant il reste difficile d’identifier l’espèce à partir de ces seuls critères morphologiques notamment en présence de petits individus ou dans le cas d’hybridation !

Afin d’affiner les connaissances sur la répartition du brochet aquitain dans le sud-ouest de la France, des prélèvements de tissus (cf. figure ci-dessous) provenant de nageoires de brochet (445 individus issus de 112 stations) ont été réalisés en 2016 par les Fédérations de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique de la Gironde, de Charente Maritime, de la Charente, du Pays Basque, des Landes, du Lot-et Garonne, du Gers et du Tarn. Des analyses génétiques ont ensuite été menées par le MNHN courant 2017.

brochet

Quels sont les résultats ?

L’étude a permis de confirmer la présence des deux espèces de brochet ainsi que des hybrides dans les bassins allant de la Charente à l’Adour, et donc en Gironde. A l’échelle des données récoltées sur les bassins du sud-ouest, 62% des populations de brochet aquitain sont impactées par la présence du brochet commun (hybridation).

carte resultat genetique brochet

Résultats des identifications réalisées sur 445 brochets pour 112 stations, mettant en évidence les brochets aquitains Esox aquitanicus (rouge), les brochets communs Esox lucius (bleu) et leurs hybrides (verts) – copyright G. Denys, MNHN – 2017.

En Gironde, sur les secteurs prélevés, le brochet aquitain est rencontré principalement sur les cours d’eau du plateau landais des jalles du Médoc en passant par la Leyre et le Ciron, mais également sur la Saye (affluent de l’Isle).

Le brochet commun et les hybrides sont observés sur les lacs de Lacanau, Carcans-Hourtin, Cazaux-Sanguinet et sur le bassin de l’Isle. Sur ces secteurs, la présence du brochet aquitain est confirmée uniquement sur un affluent du lac de Lacanau (la Craste de l’Eyron).

Des secteurs semblent indemnes de l’introduction du brochet commun, comme le bassin versant du Ciron ou celui des jalles du Nord et du Sud au niveau de St Laurent du Médoc où seul le brochet aquitain est observé

Quelles perspectives suite à ces découvertes ?

Le MNHN prévoit dans les années à venir de compléter les connaissances de la répartition du brochet aquitain dans le sud-ouest de la France et notamment sur les bassins de la Garonne et de la Dordogne. D’autre part, des études sur sa biologie et son écologie pourraient voir le jour.

En parallèle, la Fédération de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique de la Gironde continue d’affiner ses connaissances sur la répartition du brochet aquitain par l’identification morphologique des individus observées lors des inventaires. Enfin, la Fédération réfléchi à la mise en place de mesures de protection sur les secteurs indemnes de la présence du brochet commun et/ou d’hybrides.

agence de l'eau
Département de la Gironde
logo FNPF

Voir aussi

IMG_0464

La Fédération participe à la fête de la science de Gradignan

Feedback