Find the latest bookmaker offers available across all uk gambling sites www.bets.zone Read the reviews and compare sites to quickly discover the perfect account for you.
Mercredi 12 décembre 2018
Accueil / Actualités / Un suivi des futurs reproducteurs d’anguilles en cours sur le territoire des lacs médocains

Un suivi des futurs reproducteurs d’anguilles en cours sur le territoire des lacs médocains

La Fédération de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique de la Gironde porte un intérêt tout particulier à ce poisson patrimonial qu’est l’anguille européenne (Anguilla anguilla). Elle vient d’engager un suivi des reproducteurs d’anguilles, appelées communément anguilles argentées, sur le canal des étangs avec le SIAEBVELG, MIGADO et IRSTEA. Cette étude permettra d’évaluer la quantité d’anguilles issues du bassin versant des lacs médocains repartant se reproduire dans la mer des Sargasses.

Canal du porge en dessous du lac de Lacanau

Canal des étangs en aval du Lac de Lacanau

Les anguilles argentées ?

La Fédération suit en effet depuis 2008 la migration de montaison des civelles (ou pibales) sur le bassin versant des Lacs médocains et plus particulièrement au niveau de la passe à civelles du canal du Porge.

Anguille argentée Epidor (2)
Anguille argentée Epidor (5)

Anguille argentée (copyright : EPIDOR)

Depuis 2017, le canal des étangs est devenu une « Rivière Index » dans le cadre du Plan de Gestion Anguille français. Il est donc nécessaire d’étudier, en plus de la montaison des juvéniles d’anguilles et de leur colonisation, la dévalaison des anguilles argentées qui partent se reproduire dans la mer des Sargasses. L’anguille argentée est en effet le dernier stade de maturation de l’anguille avant la reproduction. Le poisson après avoir passé plusieurs années à croître en eau douce (de 3 à 18 ans en moyenne), entame des modifications morphologiques (modification de la couleur, augmentation du diamètre des yeux et des nageoires pectorales, ligne latérale marquée). Enfin le poisson dévale les cours d’eau et le bassin versant pour gagner l’océan et finaliser sa migration jusqu’à l’aire supposée de reproduction, la mer des Sargasses.

cycle biologique anguille

Cycle biologique de l’anguille européenne

Un site de suivi de ces anguilles en phase de dévalaison a donc été mis en place par la Fédération et trois autres structures : le SIAEBVELG, gestionnaire du bassin versant ainsi que l’association MIGADO et IRSTEA.

Pourquoi ce suivi ?

L’objectif principal de ce suivi est de connaître la production d’anguilles argentées sortant du bassin versant des Lacs médocains et retournant dans la mer des Sargasses pour se reproduire. Cet effectif sera mis en perspective par rapport à celui des civelles entrant sur le bassin versant.  Ainsi il permettra à terme de suivre l’état de la population d’anguilles et l’effet des différentes actions menées pour améliorer sa situation.

Cette étude permettra également de connaitre la qualité des individus (âge, état de santé externe) grâce à IRSTEA. De plus, des civelles issues du programmes de repeuplement ont été déversées dans le lac de Lacanau, ce suivi et les analyses d’IRSTEA pourraient permettre d’évaluer la part des anguilles issues du repeuplement en civelles réalisé depuis 2011 par rapport à la colonisation naturelle.

Pour répondre aux objectifs de quantification du stock dévalant, une caméra sonar a été installée au fond de l’eau et suivie par MIGADO pour étudier la dévalaison des anguilles. La Fédération réalise depuis peu et jusqu’en 2019 des captures des anguilles dévalantes pour valider les détections opérées par cette caméra.

Le suivi commence …

Après la mise en place de cette station de suivi et une période de test, les captures réalisées par la Fédération ont commencé la semaine dernière. Pour l’instant, les captures sont faibles avec seulement une anguille en cours d’argenture observée.

Différence entre anguille jaune et argentée

Différence entre anguille jaune (en haut) et anguille en cours d’argenture (en bas)

D’autres espèces ont aussi été observées, notamment des bancs de perches de 20 cm, des poissons blancs (gardons, rotengle, brême, ablette) ainsi que quelques silures glanes, des perches soleil et des écrevisses de Louisiane.

Cette quasi absence d’anguilles dévalantes observée est dû aux conditions hydrologiques et météorologiques. En effet, le faible débit et la faible hauteur d’eau présent actuellement sur le canal des étangs ne sont pas encore favorables à la migration de ces individus retournant à la mer.

… Et continue pour plus d’un an

Ce suivi aura lieu jusqu’à fin 2019. L’effort de captures sera accentué sur certaines périodes car elles sont connues pour être favorables à la dévalaison des anguilles (automne – hiver). Nous vous tiendrons au courant des résultats !

Les partenaires financiers du programme :

POISSON_FDAAPPMA_P&PA
Agence de l'Eau Adour-Garonne
feder
logo FNPF
Logo Gironde
lacs medocains

Crédit photos : FDAAPPMA33

Voir aussi

DSC_0030

Pêche33 : les actions phares de l’année 2018

Feedback