Find the latest bookmaker offers available across all uk gambling sites www.bets.zone Read the reviews and compare sites to quickly discover the perfect account for you.
Dimanche 24 mars 2019
Accueil / Actualités / Gironde : plus de 7,5 tonnes de carnassiers et poissons blancs alevinés fin 2018

Gironde : plus de 7,5 tonnes de carnassiers et poissons blancs alevinés fin 2018

Les AAPPMA et la Fédération de Pêche de la Gironde gèrent plus de 200 parcours en rivières et en plans d’eau dans le plus grand département de France. De par leurs missions, elles ont en charge la gestion halieutique et piscicole de ces parcours de pêche. Cela se traduit par des actions de protection et de restauration des milieux aquatiques (frayères, habitats…), mais aussi par des alevinages sur certains parcours. Entre octobre et décembre 2018, ce sont plus de 7,5 tonnes de poissons blancs et de carnassiers qui ont été alevinés dans le département de la Gironde.

Les poissons blancs, base de la chaîne alimentaire

Le département de la Gironde est très majoritairement composé de parcours de pêche de seconde catégorie, c’est-à-dire de cours d’eau et de plans d’eau à dominance cyprinicole. Les cyprinidés (aussi appelés poissons blancs), sont la base du peuplement piscicole de ces milieux. Cette famille est composée de nombreux poissons d’eau douce tels que gardons, rotengles, brèmes, tanches, carpes, goujons… On estime que dans un milieu équilibré, les poissons blancs représentent 80% de la population piscicole ; ils ont donc un rôle prépondérant.

alevinage

Pour satisfaire les pêcheurs, mais aussi pour compenser certains déséquilibres existants, des alevinages en cyprinidés sont réalisés. Fin 2018, 6348 kg de poissons blancs ont été répartis sur le territoire girondin : 3622 kg de gardons, 1825 kg de carpes, 901 kg de tanches. Ces alevinages viennent en soutien de populations piscicoles déjà existantes, qui la plupart du temps se reproduisent déjà naturellement dans leur milieu d’origine.

Pour information, parmi les carpes alevinées, la Fédération a déversé une vingtaine de carpes de plus de 8 kg sur les lacs d’Aillas-Sigalens et de la Cadie.

Les carnassiers, prédateurs recherchés

Les poissons carnassiers sont en haut de la chaîne alimentaire, se nourrissant notamment de poissons blancs. Cinq espèces principales sont représentées en Gironde : le brochet, le sandre, le black bass, la perche et le silure. Fin 2018, ce sont 1222 kg de carnassiers qui ont rejoint les eaux douces girondines. La répartition par espèces est la suivante : 533 kg de brochets, 341 kg de sandres, 210 kg de perches et 138 kg de black bass.

ILM_1258

Comme pour les poissons blancs, ces carnassiers alevinés viennent en soutien des poissons déjà présents sur certains secteurs où les conditions de reproduction naturelle sont difficiles et/ou la pression de pêche à l’hectare est forte. Ces poissons sont très recherchés avec le développement de la pêche aux leurres. C’est pourquoi la Fédération de Pêche de la Gironde et les AAPPMA travaillent aussi fortement sur des actions favorisant la reproduction naturelle de ces espèces : restaurations de zones humides pour le brochet, création de frayères artificielles, mise en place d’embâcles permettant aux poissons de se cacher…

Voir aussi

ouverture de la truite

Ouverture de la Truite en rivière : tous au bord de l’eau samedi 9 mars !

Feedback