Find the latest bookmaker offers available across all uk gambling sites www.bets.zone Read the reviews and compare sites to quickly discover the perfect account for you.
Dimanche 24 mars 2019
Accueil / Actualités / La Fédération réalise des inventaires pour des AAPPMA

La Fédération réalise des inventaires pour des AAPPMA

La Fédération de Pêche et de Protection du Milieu Aquatique de la Gironde a pour mission l’aide et l’accompagnement des AAPPMA quant à la gestion de leur plan d’eau, tant sur le plan halieutique qu’environnemental. Lorsqu’une AAPPMA gère un plan d’eau, elle désire parfois en avoir une meilleure connaissance globale. Peuplement piscicole, bathymétrie, diversité des habitats présents… constituent autant d’informations utiles pour une meilleure valorisation du site. C’est dans ce cadre que la Fédération a accompagné deux AAPPMA en 2018 sur les étangs de Saillans et de la Petite Fonts.

Inventaire pêche électrique (étang de la Petit-Font)

Deux étangs girondins inventoriés en 2018

Deux AAPPMAs ont sollicité la Fédération en 2017, le Roseau Dagueyais et la Perche de l’Isle. La Fédération a proposé ses moyens logistiques et techniques pour aider ces deux associations de pêche à mieux connaître le peuplement piscicole et les habitats naturels des étangs dont ils sont les gestionnaires. L’étang de Saillans pour le Roseau Dagueyais sur la commune de Saillans dans le Libournais, et l’étang de la Petit Font pour la Perche de l’Isle sur la commune de Gours en bordure de l’Isle.

Localisation étang de le Petit Font
Localisation étang de le Petit Font
Localisation Etang de Saillans
Localisation Etang de Saillans

Les objectifs à atteindre sont clairs :

  • Mieux connaître la composition du peuplement piscicole,
  • Caractériser les habitats présents sur les berges des étangs,
  • Et selon ces deux éléments, proposer des pistes d’amélioration en termes de gestion et d’aménagement.

Pour cela des inventaires scientifiques ont été mis en place.

Au mois de mars, une étude bathymétrique a donc été réalisée sur les deux plans d’eau (carte ci-dessous).

Echosondeur

Ces cartes tracées à l’aide d’un échosondeur, ont permis d’évaluer les différentes profondeurs des plans d’eau, pour en déterminer les « cassures » ou rupture de pentes et leur morphologie générale.

Bathymétrie étang de la Petit Font
Bathymétrie étang de la Petit Font
Bathymétrie étang de Saillans
Bathymétrie étang de Saillans

Puis les habitats rivulaires ont été décrits en évaluant leur qualité d’accueil pour la faune aquatique.

Ensuite pour caractériser le peuplement piscicole, un inventaire par pêche électrique sur les bordures a été effectué, et complété par un inventaire aux filets tramails pour les zones non accessibles ou non efficaces par la méthode de pêche électrique.

De la diversité !!!!

Les deux techniques ont permis la capture de nombreuses espèces, dont une grande majorité de carnassiers (tableau ci-dessous).  Les espèces recensées sur ces inventaires sont communément retrouvées sur des milieux lentiques et lacustres :

Présentation des résultats sur les deux étangs.
Présentation des résultats sur les deux étangs.

 Résultats globaux de l’étang de Saillans 

  • 9 espèces omnivores présentes sur le lacs, sont des espèces peu exigeantes de l’ichtyofaune lacustre (forte fécondité, faible spécialisation du fait de leur euryécie c’est-à-dire leur capacité à supporter de grandes variations de température de l’eau, teneur en oxygène.
Carassin argenté
Carassin argenté
Rotengle
Rotengle
  • 4 espèces de carnassiers strictement piscivores que sont le black-bass, la perche soleil, la perche et le sandre . Leurs observations sur le lac sont dues à des empoissonnements réalisés dans le passé par l’AAPPMA, ou également avant la rétrocession du droit de pêche à l’association. Certaines espèces peuvent également apparaître via des lâchers de pêcheurs intempestifs et non autorisés mais également par le biais des oiseaux piscivores les transportant d’un plan d’eau à un autre.
Black-bass
Black-bass
perche commune
perche commune
Anguille
Anguille
  • Plusieurs espèces de poissons nuisibles sont présentes dont la perche soleil (origine Etats-Unis) et le pseudorasbora (originaire Asie Sud-Est et introduit par l’homme).
  • Une espèce de crustacé classée nuisible également : le Crabe chinois (originaire de l’Asie, arrivée et transportée en France par les bateaux).
Crabe chinois (étang de Saillans)

Résultats globaux de l’Etang de la Petit Font :

  • 5 espèces omnivores peu exigeantes de l’ichtyofaune lacustre : la carpe commune, la brème commune, le gardon, la tanche et le rotengle
Tanche
Tanche
Carpe Commune
Carpe Commune
  • 4 espèces de carnassiers strictement piscivores que sont le black-bass, le brochet, la perche et le sandre.
Brochet
Brochet
Sandre
Sandre
  • Plusieurs espèces de poissons nuisibles sont présentes dont la perche soleil (origine Etats unis) et le poisson chat.
  • 1 espèce de crustacé envahissante et nuisible : l’écrevisse de Louisiane.
Ecrevisse de Louisiane (étang de la Petit-Font)

Mais des problèmes récurrents sur des plans d’eau de petite taille

  • Un déséquilibre en faveur des carnassiers

Au regard des résultats obtenus lors des inventaires, il semble exister un déséquilibre important dans la constitution de la chaîne alimentaire indispensable à la survie des espèces dans le milieu. Les deux graphiques suivants sont parlant et mettent en évidence que la proportion (biomasse) de carnassiers sur ces deux étangs est très importante par rapport à la ressource alimentaire (poissons omnivores et/ou nuisibles) qu’ils ont à disposition.

Image3
Image4

Par expérience, ce déséquilibre souvent retrouvé sur de nombreux plan d’eau, ne permet pas un développement optimal des espèces dans leur milieu.

  • Une faible diversité des habitats disponibles

Autre souci que l’on rencontre sur ces deux plans d’eaux (et très régulièrement sur les plans d’eaux girondins), c’est le manque de diversité des habitats sur les bordures littorales. Cette diversité est essentielle à l’accomplissement du cycle de vie des espèces piscicoles et permet ainsi d’augmenter les potentialités piscicoles d’un étang. En effet ces habitats hétérogènes offrent aux espèces aquatiques, un refuge, un support de ponte voire même des caches, nécessaires à leur développement biologique et à leur survie. C’est le cas notamment, des ligneux morts, de chevelus racinaires, d’hydrophytes flottants ou immergées, de sous berges… Soit des composants pas ou très peu observés sur les deux étangs inventoriés en 2018.

Préconisations de gestion mises en place à partir de 2019

A partir de 2019, en soutien des AAPPMA, des mesures de gestion sur ces deux plans d’eaux vont être mises en place suite aux résultats des inventaires :

  • Réajustement et programme sur 5 ans des alevinages avec pour objectif d’augmenter les poissons blancs et diminuer les alevinages en carnassiers,
  • Plantation d’arbres pour augmenter les secteurs ombragés et les systèmes racinaires en pied de berge. Les débris (branches, feuilles mortes) de cette ripisylve permettront d’alimenter la chaîne alimentaire et à des espèces opportunistes de se reproduire,
  • Plantation d’hydrophytes de type nénuphar pour augmenter les secteurs ombragés et augmenter des caches nécessaires à la survie des juvéniles,
  • Plantation d’hélophytes de type jonc, roselière en bordure pour diversifier les supports de ponte disponibles aux espèces phytophiles,
  • Mise en place de frayères artificielles pour favoriser le développement des espèces omnivores, et possibilité de mettre en place des frayères pour certains carnassiers afin de limiter les coûts sur le long terme liés aux alevinages.
Frayère à brandes
Frayère à brandes
frayère à fibres synthétiques
frayère à fibres synthétiques

Autres suivis de plans d’eau engagés dès 2019

Les plans d’eau de Barsac (étang 1, 2 et 3), l’étang de Bègles et celui de Floirac seront inventoriés par échosondeur afin d’établir leur bathymétrie. Les résultats obtenus seront bien évidemment, communiqués sur le site de la Fédération.

Agence de l'Eau Adour-Garonne
logo FNPF
logo-afb

Voir aussi

ouverture de la truite

Ouverture de la Truite en rivière : tous au bord de l’eau samedi 9 mars !

Feedback