Find the latest bookmaker offers available across all uk gambling sites www.bets.zone Read the reviews and compare sites to quickly discover the perfect account for you.
Jeudi 18 juillet 2019
Accueil / Actualités / De l’œuf au brochet, découvrez nos suivis sur les lacs médocains !

De l’œuf au brochet, découvrez nos suivis sur les lacs médocains !

Pour la troisième année consécutive, la Fédération suit avec attention la reproduction du brochet sur les lacs médocains, en collaboration avec les acteurs locaux.

Couverture

A la recherche des œufs et des alevins

De mi-janvier à début avril, les agents de la Fédération recherche des œufs et des alevins de brochets sur différentes zones humides et herbiers des lacs de Carcans-Hourtin et Lacanau. Ces prospections permettent d’évaluer les facteurs précis de déclenchement de sa reproduction.

Malgré une pluviométrie très faible cette année, les lacs ont pu atteindre leur niveau hivernal grâce à la gestion des écluses dirigée par le SIAEBVELG. Le brochet a pu se reproduire sur les herbiers aquatiques et les zones humides périphériques aux lacs. Des œufs, des alevins et même des géniteurs de passages ont été observés sur plusieurs sites.

Suite aux températures élevées de ce début d’année, les observations montrent que le brochet s’est reproduit de manière précoce : dès le début du mois de février et jusqu’à la mi-mars environ pour les retardataires.

oeuf brochet
Alevin fixé

Y’a-t-il assez de zones de reproduction sur les lacs ?

Depuis cette année, une nouvelle étude vient compléter la recherche des œufs et des alevins. En effet, connaitre la période de reproduction de l’espèce est capital pour mieux la préserver. Mais il est essentiel de savoir si elle possède assez de zones de reproduction pour subvenir à ses besoins.

Pour cela, depuis le 1er avril, 2 suivis de dévalaison des brochetons ont débuté au marais du Gnac et en bordure du lac de Carcans-Hourtin.

En connaissant le nombre de brochetons produits sur des sites précis, nous pourrons évaluer si la surface de reproduction disponible est suffisante pour permettre aux populations de brochet de perdurer naturellement sur les lacs.

Zone humide 1
Zone humide 2



Déjà des brochetons !

Les premiers résultats montrent que les brochetons de l’année commencent déjà à rejoindre le canal ou le lac ! Les résultats sont encourageants !

Les fortes températures du mois de février ont probablement permis un développement très rapide des œufs et des alevins en zone humide ! Au marais du Gnac, des individus de plus de 9 cm sont déjà présents. Ces tailles sont normalement observées vers la fin du mois d’avril. En revanche, au niveau des bordures du lac, les individus ont des tailles plus modestes, autour de 4/5cm.

Ces suivis ont également permis de mettre en évidence l’utilisation de ces zones humides par d’autres espèces phytophiles. Des œufs de cyprinidés (gardon, rotengle, brème…) ont été observés en avril.

brocheton du Gnac
brocheton du Gnac
brocheton en bord du lac
brocheton en bord du lac
œuf de cyprinidé
œuf de cyprinidé

Qu’en est-il du reste du département ?

Dès le 23 avril, la Fédération débute ses pêches électriques pour suivre la reproduction du brochet en Gironde sur une vingtaine de sites. Malgré des premiers résultats encourageants sur les lacs médocains, de nombreux cours d’eau ont souffert du déficit pluviométrique de janvier à mars… La difficulté d’accès aux zones humides pour les géniteurs ou l’assec rapide des zones humides ont pu compromettre la reproduction… Réponses rapidement !

Voir aussi

Barsac-min

Nos Sorties Nature pour cet été

Feedback