Find the latest bookmaker offers available across all uk gambling sites www.bets.zone Read the reviews and compare sites to quickly discover the perfect account for you.
Lundi 14 octobre 2019
Accueil / Actualités / La Fédération participe au Projet Biodiver-Cité sur Bordeaux Métropole

La Fédération participe au Projet Biodiver-Cité sur Bordeaux Métropole

Depuis 2 ans, un programme « Biodiver-Cité » sur le territoire de Bordeaux Métropole a été mis en place. Ce projet a pour objectif de développer un appui stratégique pour le développement du territoire, favorable à la biodiversité en milieu urbain et péri-urbain. Il est piloté par l’UMR Biogeco de l’INRA, en partenariat avec IRSTEA, Bordeaux Sciences Agro, l’Observatoire Aquitain de la Faune Sauvage (OAFS), et différentes associations naturalistes du territoire dont la Fédération de pêche et de protection du milieu aquatique concernant l’enjeu poisson !

Gravière de Saint Vincent de Paul en bordure de l’A10 et de la LGV

Inventaire en milieu urbain sur des secteurs précis et variés

Les sites d’échantillonnages font partie d’un réseau de localisation précise sélectionné en concertation avec l’ensemble des partenaires et acteurs réalisant les inventaires biologiques dans le cadre du projet.

Cette sélection a été effectuée à partir de la base de données de l’Observatoire Aquitain de la Faune Sauvage (OAFS) et en s’appuyant sur l’expertise statistique des membres scientifiques participant au projet. Le territoire de Bordeaux Métropole a donc été découpé en mailles de « 500 m sur 500 m ». Les mailles retenues pour l’échantillonnage ont été sélectionnées en fonction de plusieurs caractéristiques intéressantes pour l’ensemble des taxons inventoriés (papillons, amphibiens, oiseaux, poissons, libellules…) en prenant en compte, par exemple la composition paysagère, l’occupation des sols, la présence de plan d’eau et ou de cours d’eau, et l’existence de données historiques sur la biodiversité.

Localisation des inventaires 2018-2019 sur le territoire de Bordeaux Métropole.
Localisation des inventaires 2018-2019 sur le territoire de Bordeaux Métropole.

Pour les stations les plus connues, on peut citer pour les cours d’eau : l’Eau Blanche, la Jalle de Blanquefort, l’Eau Bourde et l’Estey du Gua. Pour les plans d’eau, on peut citer : l’étang de la Blanche à Ambarès, le plan d’eau d’Artigues, le plan d’eau des sources du Peugue, les lacs d’Ambès, Les gravières de saint Vincent de Paul…

L'Eau Blanche, derrière le château de Couhins
L'Eau Blanche, derrière le château de Couhins
Gravière de Saint Vincent de Paul en bordure de l’A10 et de la LGV
Gravière de Saint Vincent de Paul en bordure de l’A10 et de la LGV

Entre 2018 et 2019, 18 « mailles » ont été inventoriées représentant 35 inventaires différents. Dix mailles ont également été inventoriées lors des deux années.

Une grande diversité mais la forte présence d’exogènes

Les inventaires ont été réalisés par pêche électrique (à pied ou en bateau) et également par engin passif de type verveux à paradière (inventaire 2019 en plan d’eau uniquement) pour les milieux profonds. Ces deux méthodes ne portent aucun préjudice aux poissons capturés.

Inventaire sur le plan d’eau du Peugue
Inventaire sur le plan d’eau du Peugue
Biométrie sur l’eau Blanche
Biométrie sur l’eau Blanche
Modèle de type de piège non létal utilisé sur les plans d’eaux en 2019. Verveux doubles à paradière (source Irstea) : P. Paradière, A. Chambre amont, B. Chambre aval
Modèle de type de piège non létal utilisé sur les plans d’eaux en 2019. Verveux doubles à paradière (source Irstea) : P. Paradière, A. Chambre amont, B. Chambre aval

Le tableau suivant récapitule les sites observés par année, avec les espèces rencontrées :

LieuType masse d’eauNomRésultats 2018Résultats 2019
Saint Aubin du Médoccours d’eaupetite jalle de LudonBrochet et AnguilleAucune capture
Blanquefortcours d’eauparc de TanaïsGoujon et AnguilleNon inventorié
Artigues près de Bordeauxcours d’eauEstey du GuaAnguille, Loche franche, Carassin, Goujon, Vairon et ChevesneAnguille, Loche franche, Carassin, Goujon, Vairon, Lamproie, Perche soleil et Chevesne
Blanquefort et Le Taillan Médoccours d’eauParc de MajolanAnguille, Poisson chat, Loche franche, Gambusie, Goujon, Perche soleil, Perche, Gardon, Rotengle, Chevesne et TancheAnguille, Poisson chat, Carassin, Gambusie, Goujon, Perche soleil, Gardon, Rotengle, Chevesne et Tanche
Pessaccours d’eauParc du BourgailhAucune captureNon inventorié
Bèglescours d’eauEau bourde, parc de MussonvilleAblette, Barbeau, Brème bordelière, Anguille, Loche franche, Chabot, Gambusie, Epinoche, Lamproie, Perche soleil, Vandoise rostrée, Mulet porc, Perche, Lamproie marine, Flet, Pseudorasbora, Gardon, Sandre et ChevesneAblette, Barbeau, Anguille, Gambusie,Goujon, Vandoise rostrée, Lamproie marine, Flet, Pseudorasbora, Gardon et Chevesne
Villenave d’Ornoncours d’eauEau blanche CouhinsAnguille, Loche franche, Goujon, Lamproie fluviatile, Lamproie, Perche, Vairon, Epinochette, Pseudorasbora, Gardon, Rotengle et ChevesneAnguille, Epinoche, Goujon, Lamproie, Perche Pseudorasbora, Gardon et Chevesne
Villenave d’Ornoncours d’eauEau blanche CourréjeanAnguille, Carassin, Gambusie, Goujon, Perche soleil, Perche, Flet, Bouvière, Gardon, Rotengle, Chevesne et TancheBarbeau, Anguille, Gambusie, Epinoche, Goujon, Lamporie fuviatile, Flet, Pseudorasbora, Bouvière, Gardon et Chevesne
Martignas et Saint Médard en Jallescours d’eauJalle Martignas/ St médardNon inventoriéAnguille, Loche franche, Chabot, Goujon, Lamproie de planer, Perche soleil, Vandoise rostrée, Perche, Vairon et Gardon
Gradignancours d’eauMandavitNon inventoriéAnguille, Perche, Truite arc-en-ciel et Gardon
Saint Médard en Jallesplan d’eauLagune route du PorgeBrochet et Perche soleilBrochet, Perche soleil, Poisson chat et Gambusie
Blanquefortplan d’eauParc de TanaïsAucune captureNon inventorié
Ambarès et Lagraveplan d’eauEtang de la blanche Nord (1)Anguille, Gambusie, Perche soleil, Gardon et Black-bassAnguille, Brochet, Black-Bass, Perche, Silure, Carpe commune, Carassin, Perche soleil et Poisson chat
Ambarès et Lagraveplan d’eauEtang privé de la blanche Nord Anguille, Gambusie, Perche soleil, Gardon, Black-bass et RotengleAnguille, Black-bass, Carassin argenté, Carassin commun, Carpe commune, Perche soleil et Poisson chat
Ambarès et Saint vincent de Paulplan d’eauPlan d’eau PrivéCarpe commune, Gambusie, Perche soleil et Black-bassNon inventorié
Artigues près de Bordeauxplan d’eauEtang des pêcheursBrème commune, Carassin argenté, Carpe commune, Perche soleil, Black-bass, Gardon et TancheAnguille, Brème commune, Carassin argenté, Carpe commune et miroir, Perche soleil, Black-bass, Gardon, Truite arc-en-ciel et Tanche
Blanquefort et Le Taillan Médocplan d’eauParc MajolanAnguille, Brème commune, Black-bass, Gardon et Perche soleilAnguille, Perche, Black-bass, Gardon, Goujon, Poisson chat et Perche soleil
Bordeauxplan d’eauBois de BordeauxAnguille, Black-bass, Gambusie, Perche soleilNon inventorié
Mérignacplan d’eauparc de BouranPoisson chat, Carpe Koï, Carpe commune, Gambusie, Perche soleil et GardonNon inventorié
Pessacplan d’eauparc de Romainville, étang du PeugeBrochet, Perche soleil, Black-bass, Perche, rotengleCarpe commune, Perche soleil, Black-bass, Perche et Rotengle
Ambèsplan d’eauplan d’eau du MoutchicNon inventoriéAnguille
Ambèsplan d’eauLac des tonnesNon inventoriéPoisson chat
Gradignanplan d’eauMandavitNon inventoriéBrème commune, Anguille, Goujon, Perche, Gardon, Rotengle et Chevesne

Au total, 41 espèces ont été capturées pour un peu plus de 7000 individus. Les espèces observées peuvent être scindées, en deux groupes : un groupe « indigènes » et un groupe « exogènes » sur la base de la liste établie par l’OAFS et les FDAAPPMA à l’échelle de l’Aquitaine. Pour plus d’informations, les caractéristiques biologiques et morphologiques de ces espèces sont disponibles sur l’Atlas des Poissons de la Gironde.

Comme il est stipulé dans cet Atlas, certaines des espèces inventoriées ne sont pas originaires de la Gironde et y ont été introduites par l’Homme depuis le XIXème siècle. D’après l’OAFS (Observatoire Aquitain de la Faune Sauvage), les espèces considérées comme exogènes à l’Aquitaine correspondent à des taxons sauvages ayant été introduits de façon délibérés ou accidentels par l’Homme dans la période récente (après 1850) ou apparus suite à l’expansion naturelle d’une population introduite dans d’autres pays ou départements en France.

En cumul des 2 années et des différents protocoles, deux types de milieu ont été inventoriés avec des richesses spécifiques très différentes :

  • 35 espèces ont été observées (sur les deux années) en cours d’eau dont les plus marquantes sont le brochet, le chabot, la lamproie fluviatile et marine… et réparties selon leur origine comme suit :
1
  • 20 espèces ont été inventoriées en plan d’eau dont les plus marquantes sont le silure, le brochet, le gardon… et réparties selon leur origine comme suit :
2

En termes de répartition et de présence, en plan d’eau, la perche soleil est l’espèce la plus représentée sur les différents sites (90 % des plans d’eaux en 2018 et 90 % en 2019) et le black-bass est la deuxième espèce retrouvée sur 70 % des sites en 2018 et 85 % en 2019.

En cours d’eau, c’est l’anguille que l’on retrouve le plus souvent (90 % des sites en 2018 et 100% en 2019), suivi par le goujon et le chevesne.

Bilan et perspectives de ces inventaires

La plupart des stations inventoriées sont assez représentatives des types de milieux aquatiques présents sur le territoire de Bordeaux Métropole. Les cours d’eaux les plus intéressants de l’agglomération bordelaise ont tous été échantillonnés au moins une fois. Ils présentent tous des caractéristiques hydromorphologiques différentes donnant des résultats très diversifiés et riches en espèces piscicoles aux forts enjeux de préservation (chabot, lamproie, anguille, brochet, vandoise…).

Concernant les plans d’eaux, certains d’entre eux sont gérés par des propriétaires privés ou publics, dont la gestion historique et actuelle (entretien, alevinage, vidange…) n’est pas toujours connue. C’est donc une des priorités de la Fédération pour les années à venir, celle de s’inscrire, avec IRSTEA et Bordeaux Métropole et les associations de pêche locales, sur un meilleur suivi et une meilleure gestion de toutes ces masses d’eau (plan d’eau et cours d’eau).

Actuellement une étude plus approfondie des résultats est en cours pour évaluer:

  • sur les cours d’eau, les différents gradients de diversité piscicole à l’échelle d’un bassin versant,
  • pour les plans d’eaux, sur la diversité paysagère, l’usage et le régime hydraulique (connexion possible avec des cours d’eaux).

Enfin sur l’ensemble des milieux, l’analyse statistique dressée par IRSTEA sera consultable en 2020 sur le volet poisson ainsi que l’étude sédimentaire.

Une réunion de lancement pour l’année 2020 va bientôt avoir lieu dans laquelle sera défini les futurs travaux. La Fédération suivra ce dossier de près et continuera à accroître sa connaissance piscicole sur ce territoire en essayant d’apporter, si les élus de la Métropole le souhaitent, ses compétences techniques sur la gestion piscicole des différentes masses d’eaux de leur territoire.

Nous vous tiendrons au courant des avancées !

logo-bordeaux-Metropole1-800x333
RVB de base
oafs

Voir aussi

2016-08-20-bordeaux-lac-2016-238jpg_28901049420_o

Championnat de France de pêche des carnassiers en bateau en août à Bordeaux lac