Find the latest bookmaker offers available across all uk gambling sites www.bets.zone Read the reviews and compare sites to quickly discover the perfect account for you.
Lundi 9 décembre 2019
Accueil / Actualités / Le premier pas vers la restauration de la continuité écologique de la rivière Dropt

Le premier pas vers la restauration de la continuité écologique de la rivière Dropt

En remontant depuis sa confluence avec la Garonne, le Dropt accueille son premier ouvrage hydraulique « le seuil de Casseuil ».

©FDAAPPMA33

Une rivière navigable par le passé

A partir de 1858, la rivière Dropt est équipée de systèmes d’écluses au niveau des seuils de moulins d’Eymet jusqu’à la confluence avec la Garonne, sur environ 67 km. Cette rivière domaniale est alors navigable jusqu’à ce que la batellerie soit délaissée au profit des voies terrestres. En 1930, le Dropt est rayé de la nomenclature des cours d’eau navigables et flottables mais les ouvrages hydrauliques restent en place.

Aujourd’hui, les seuils nous paraissent familiers et rassurants, dans un paysage que certains riverains, certains pêcheurs, connaissent depuis leur enfance. Or, l’ampleur de la pression de ces ouvrages hydrauliques sur le milieu n’est tout simplement pas perçu.

Un état écologique à améliorer

Le Dropt est concerné par une réglementation qui vise un meilleur état écologique des masses d’eau. Il s’agit de rendre possible la libre circulation des espèces animales et le bon déroulement du transit des sédiments. On parle alors de restaurer la « continuité écologique ». Les obstacles transversaux comme les seuils et barrages peuvent perturber cette continuité (voir les cas sur d’autres rivières girondines le Ciron ou la Gaure).

Le seuil de Casseuil, propriété de l’Etat, constitue le premier obstacle à la continuité écologique sur le Dropt, notamment pour l’anguille et la grande alose, espèces piscicoles grandes migratrices.

Une volonté locale

Le Syndicat Mixte du Dropt Aval gère ce cours d’eau par concession de l’Etat depuis le décret du 24 janvier 1978. Dès 2013, le Syndicat s’est engagé dans l’étude de la restauration de la continuité écologique du Dropt domanial sur 22 ouvrages. L’objectif est de décloisonner le cours d’eau en réalisant des aménagements pertinents.

L’aménagement du seuil de Casseuil

La solution technique

Au niveau de Casseuil, le maintien de l’ouvrage a été retenu malgré son absence d’usage. En effet, face à des enjeux locaux, il reste nécessaire de garantir un niveau d’eau suffisant pour la bonne stabilité des ponts situés plus en amont.

La solution retenue est d’une part de la chute du seuil, et d’autre part, l’aménagement d’une passe à poisson à plots béton, située en rive droite au niveau du seuil. L’arasement permet de diminuer la taille de la passe à poisson donc son coût. La pente de la rampe est calée à 5% de l’amont vers l’aval. Ce projet doit permettre aux poissons d’emprunter la passe et de franchir le seuil tout au long de l’année, même en période de faibles débits.

Des pêches d’inventaire

Au mois d’avril 2019, à la demande du Syndicat, la Fédération de Pêche et de Protection des Milieux Aquatiques de la Gironde a réalisé des pêches d’inventaire sur le Dropt, en aval et en amont du seuil de Casseuil.

Les effectifs d’anguilles sont apparus dix fois moins importants en amont qu’en aval du seuil. Les anguilles représentaient moins de 20% du nombre des poissons capturés en amont contre plus de 90% en pied d’ouvrage. Ces observations confirment bien que le franchissement du seuil, avant travaux, par les espèces migratrices, est difficile.

©FDAAPPMA33

La mise en œuvre des travaux

Le chantier de travaux a démarré début juillet avec la création des accès depuis la rive droite de la rivière. En août, le seuil en pierre a été abaissé de 85 cm puis sa crête a été restaurée. Durant ce mois de septembre, le chantier se concentre sur la passe à poisson. La fin des travaux est prévue pour fin octobre 2019.

Un suivi 2019-2020 post-travaux

Les travaux de restauration de la continuité écologique et les mesures qui les accompagnent sont financés à 100% par l’AEAG et l’Etat.

Jusqu’au printemps prochain, le Syndicat Mixte du Dropt Aval, maître d’ouvrage des travaux, va mettre en œuvre un suivi entre le seuil de Casseuil et l’ouvrage de Labarthe situé en amont. Il portera sur les changements mesurés notamment en termes d’évolution des lignes d’eau, du lit du cours d’eau et de ses berges.

Amis pêcheurs, vos témoignages de la remontée des poissons au niveau de Casseuil seront, nous l’espérons, au rendez-vous !

©FDAAPPMA33

Voir aussi

Conception sans titre (83)

Modification des horaires de la Fédération !