Find the latest bookmaker offers available across all uk gambling sites www.bets.zone Read the reviews and compare sites to quickly discover the perfect account for you.
Mercredi 11 décembre 2019
Accueil / Actualités / A Hourtin, un ouvrage pour améliorer la gestion de l’eau et l’accueil du poisson

A Hourtin, un ouvrage pour améliorer la gestion de l’eau et l’accueil du poisson

En 2012, la Fédération de Pêche et de Protection du Milieu aquatique de la Gironde a travaillé avec la Réserve Naturelle Nationale (RNN) des Dunes et marais d’Hourtin, située au Nord du lac de Carcans-Hourtin, pour dresser un état des lieux de la faune piscicole sur ce secteur. Sept ans plus tard, des travaux sont programmés sur la Réserve dans le but d’améliorer la gestion des niveaux d’eau et la circulation des poissons, entre le lac et la Réserve, pour permettre leur reproduction et leur croissance.

Lagune d’Emilie, sur la Réserve des Dunes et Marais d’Hourtin
Lagune d’Emilie, sur la Réserve des Dunes et Marais d’Hourtin

La Réserve des Dunes et marais d’Hourtin

La Réserve Naturelle Nationale des Dunes et marais d’Hourtin est en partie située au Nord du lac de Carcans-Hourtin, au-dessus de la lagune des Grandes Layres. La partie « marais » de cette réserve accueille une faune et une flore riche et diversifiée : citons par exemple la loutre, la cistude, le lézard ocellé mais également de nombreux insectes … L’Office National des Forêts (ONF), gestionnaire du site, met en place des actions de gestion et de conservation du site afin de préserver la faune et la flore, dont certains poissons.

Localisation de la Réserve
Localisation de la Réserve

L’état des lieux : Quels sont les poissons présents sur cette réserve ?

En 2012, la Fédération a mis en évidence la présence de plusieurs espèces piscicoles d’intérêt sur le Nord du lac de Carcans Hourtin :

  • Des carnassiers : le brochet et la perche,
  • Des cyprinidés : la brême, le gardon, le rotengle, l’ablette
  • Une espèce migratrice : l’anguille

Des espèces nuisibles, présentes sur les lacs médocains ont également été capturés : poisson chat, perche soleil, écrevisse de Louisiane.

Anguille
Anguille
Brochet
Brochet

De plus, la Fédération a confirmé que le marais joue un rôle important, puisqu’il est utilisé par le brochet pour sa reproduction et par l’anguille pour sa croissance.

Enfin, les relevés ont aussi mis en évidence une séparation entre le lac de Carcans-Hourtin et la Réserve au niveau de la digue Titouan. Seule une buse traverse cette digue et permet aux poissons de traverser. Malheureusement, cette buse limite très fortement la circulation du poisson et ne permet pas de maintenir correctement des niveaux d’eau stables sur la Réserve. Le brochet, et les espèces qui l’accompagnent (cyprinidés, perche…), ne peuvent donc pas utiliser ce marais de manière optimum pour se reproduire dans de bonnes conditions.

En parallèle de ce suivi piscicole, la Réserve a réalisé un état des lieux global de son territoire et des actions à mener.

Localisation de la digue et de la buse
Localisation de la digue et de la buse

Comment améliorer la circulation du poisson et la gestion des niveaux d’eau ?

Pour améliorer la situation, la Fédération et la Réserve ont souhaité remplacer la buse par un ouvrage spécifique. Ce type d’ouvrage, déjà mis en place sur d’autres sites en Gironde, doit combiner 2 enjeux :

  • permettre le passage du poisson ,
  • permettre une gestion des niveaux d’eau sur la Réservé en adéquation avec les autres enjeux faune et flore.
Schéma de la situation avant
Schéma de la situation avant
Schéma de la situation après
Schéma de la situation après

Pour cela, et avec l’aide d’un bureau d’étude spécialisé (Egis Eau), il est proposé de créer un ouvrage « en entonnoir », composé d’un bassin central modulable grâce à des planches amovibles qui permettent de gérer les niveaux d’eau dans la Réserve tout en assurant le passage des poissons :

  • Pour entrer dans la Réserve, les poissons pourront utiliser l’ouvrage en franchissant les 2 petites chutes successives. Un poisson arrivant de la lagune des Grandes Layres franchira la 1ère chute, pourra se reposer dans le bassin, puis pourra prendre son élan et franchir la 2nde
  • Pour sortir la Réserve, le poisson empruntera simplement les 2 chutes successives.

L’ouvrage a été pensé pour permettre principalement au brochet d’accéder à ces zones de reproduction : des femelles mesurant jusqu’à 1 m pourront franchir cet ouvrage.

Au-delà de la circulation des poissons, cet ouvrage permettra à la Réserve d’améliorer sa gestion des niveaux d’eau :

  • En hiver et au début du printemps, les planches permettront retenir l’eau pour maintenir un niveau d’eau suffisant et stable.
  • A partir du mois de mai, l’eau sera doucement évacuée du marais pour permettre le développement de la végétation et le retour des poissons nés dans la Réserve, vers la lagune des Layres et le lac de Carcans Hourtin.
Schéma du fonctionnement de l’ouvrage
Schéma du fonctionnement de l’ouvrage

Du projet à la réalisation

Les travaux étaient prévus en octobre 2019 mais les précipitations importantes n’ont pas permis aux travaux de se réaliser … Plus de 200 mm sont tombés ce mois-ci dans le Médoc. Mais le projet n’est pas abandonné : il est reporté pour 2020 ! Nous vous tiendrons au courant…

Logo-ONF
Logo-rnnHourtin
agence de l'eau

Voir aussi

Vue sur le moulin depuis le bras gauche © FDAAPPMA33

Histoire de continuité écologique sur le bassin versant de la Livenne