Lundi 30 mars 2020
Accueil / Actualités / Gironde : plus de 8 tonnes de carnassiers et poissons blancs alevinés pour 2020

Gironde : plus de 8 tonnes de carnassiers et poissons blancs alevinés pour 2020

Plus de 200 parcours de pêche en eau douce sont gérés par les AAPPMA et la Fédération de Pêche de la Gironde. Cela se traduit par des actions de protection des milieux aquatiques (restauration de frayères, préservation des habitats, suivis scientifiques…), mais aussi par des empoissonnements sur certains parcours. Ainsi, 8 164 kg de poissons blancs et de carnassiers ont été alevinés dans les parcours girondins pour cette année 2020.

6,7 tonnes de cyprinidés

Le département de la Gironde est principalement composé de parcours de pêche de seconde catégorie, c’est-à-dire de cours d’eau et de plans d’eau à dominance cyprinicole. Les cyprinidés (aussi appelés poissons blancs), sont la base du peuplement piscicole de ces milieux. Cette famille est composée de nombreux poissons d’eau douce tels que gardons, rotengles, brèmes, tanches, carpes, goujons, ablettes… Dans un milieu équilibré, les poissons blancs représentent en général 80% de la population piscicole ; ils ont donc un rôle fondamental dans la chaîne alimentaire.

_3LM0334

Pour rééquilibrer certains milieux perturbés, et/ou pour satisfaire les pêcheurs sur d’autres secteurs des alevinages en cyprinidés sont réalisés par les AAPPMA et la Fédération. Fin 2019, 6 757 kg de poissons blancs ont été répartis sur de nombreux parcours du territoire girondin : 4 397 kg de gardons, 1 492 kg de carpes, 737 kg de tanches et 131 kg de goujons. Ces alevinages viennent en soutien de populations piscicoles déjà existantes, qui la plupart du temps se reproduisent déjà naturellement dans leur milieu d’origine.

1,4 tonnes de carnassiers

Au sommet de la chaîne alimentaire, les carnassiers sont des poissons qui se nourrissent d’autres poissons et d’espèces diverses peuplant les milieux aquatiques (batraciens, crustacés, insectes…). Cette année, 1407 kg de carnassiers ont été introduits dans milieux où l’espèce est déjà présente : 532 kg de brochets, 450 kg de sandres, 204 kg de perches et 221 kg de black bass.

ILM_8800

Comme pour les cyprinidés, ces carnassiers alevinés viennent en complément de populations déjà installées, sur des secteurs où les conditions de reproduction naturelle sont difficiles et/ou la pression de pêche est importante.

En dehors des alevinages, les AAPPMA et la Fédération de Pêche de la Gironde travaillent sur de nombreuses actions pour favoriser la reproduction naturelle des cyprinidés et carnassiers d’eau douce, comme c’est le cas par exemple sur cette opération menée au nord du lac d’Hourtin.

Voir aussi

truite

Ouverture de la truite en rivière le 14 mars, on vous dit tout !