mercredi 20 janvier 2021

Réglementation pêche : rappel des évolutions récentes en Gironde

Depuis septembre 2020, l’Arrêté Réglementaire Permanent qui régit la pratique de la pêche de loisir en Gironde a évolué. Fruit d’un travail commun entre la Fédération de Pêche de la Gironde, la Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM) et l’Office Français pour la Biodiversité (OFB), cette évolution a pour objectif de mieux protéger les populations de poissons tout en simplifiant certains aspects de la règlementation.

Voici ce qui a changé dans notre réglementation !

UNE EVOLUTION DE LA RÉGLEMENTATION EN FAVEUR DE LA PROTECTION DES POPULATIONS

La protection des populations piscicoles est un enjeu majeur. Pour protéger certaines espèces, il est aujourd’hui nécessaire de réglementer leur pêche.

>> Brochet : Mise en place d’une fenêtre de capture

ANCIENNE RÉGLEMENTATIONREGLEMENTATION ACTUELLE
Prélèvements autorisés > 60 cmPrélèvements autorisés entre 60 et 80 cm

La Fédération a demandé la mise en place d’une fenêtre de capture pour le brochet. Classé comme « vulnérable » au niveau national par l’UICN, il est important de préserver l’espèce en conservant les petits sujets mais également les grands géniteurs.

>> Black-Bass : Report de la date d’ouverture

ANCIENNE RÉGLEMENTATIONREGLEMENTATION ACTUELLE
Ouverture au dernier samedi d’avrilOuverture au 15 juin

Le report de la date d’ouverture du black bass va également dans ce sens. En effet, le cycle biologique de ce poisson implique une période de reproduction tardive par rapport aux autres poissons carnassiers. Afin d’éviter la pêche des poissons reproducteurs, la Fédération a demandé le report de sa date d’ouverture au 15 juin.

>> Truite : Diminution du quota journalier en cours d’eau

ANCIENNE RÉGLEMENTATIONREGLEMENTATION ACTUELLE
10 salmonidés/jour/pêcheur6 salmonidés/jour/pêcheur

Cette évolution est avant tout une mesure halieutique de répartition des captures par pêcheur.

Il est à noter que le quota de truite en plan d’eau reste quant à lui à 10 !

UNE SIMPLIFICATION DE LA RÉGLEMENTATION

La réglementation de la pêche en eau douce est parfois complexe et peu lisible. La Fédération a donc demandé à ce que certaines dispositions soient abrogées ou réécrites afin que les pêcheurs puissent pratiquer leur loisir plus librement.

>> Goujon : Suppression des périodes d’ouverture

ANCIENNE RÉGLEMENTATIONREGLEMENTATION ACTUELLE
1ère catégorie : 2ème samedi de juin au 3ème dimanche de septembre. 2ème catégorie : 1er janvier à la veille du 2ème samedi de mars et du 2ème samedi de juin au 31 décembrePêchable en fonction des dates d’ouverture générales.

Les périodes de pêche du goujon ont été supprimées pour alléger les textes et parce que la pression de pêche sur l’espèce n’est pas assez forte pour justifier de périodes de fermetures.

>> Alose feinte : Uniformisation de la date d’ouverture de la pêche aux leurres

ANCIENNE RÉGLEMENTATIONREGLEMENTATION ACTUELLE
Pêche aux leurres autorisée au 3ème samedi d’avrilPêche aux leurres autorisée au dernier samedi d’avril (idem brochet)

Classé comme « vulnérable » au niveau national par l’UICN, il est important de préserver cette espèce. Cette nouvelle mesure permet également de simplifier la réglementation.

>> Redéfinition des modes de pêche autorisés

ANCIENNE RÉGLEMENTATIONREGLEMENTATION ACTUELLE
Pendant la période de fermeture du brochet dans les eaux de 2ème catégorie, la pêche au vif, au poisson mort ou artificiel, à la cuiller et à toutes formes de leurres (dandinette, ver manié, morceau de lard ou autre …) est interdite. Pendant la période de fermeture du brochet la pêche au vif, poisson mort ou artificiel et aux leurres susceptibles de capturer le brochet de manière non accidentelle est interdite

>> Emploi des asticots et larves de diptères en 1ère catégorie piscicole

ANCIENNE RÉGLEMENTATIONREGLEMENTATION ACTUELLE
L’emploi comme amorce ou appâts des asticots et autres larves de diptères, n’est pas autorisé dans les cours d’eau, et plans d’eau de 1ère catégorieL’emploi comme appâts des asticots et larves de diptères est autorisé en 1ère catégorie (l’amorçage est interdit)

La définition des modes de pêche utilisables toute l’année a été réécrite pour permettre l’emploi de certaines techniques ou appâts (teignes ou vers artificiels, vers naturel manié), sans que cela ne porte atteinte aux espèces piscicoles protégées.

Voir aussi

Truite arc-en-ciel

Calendrier des Pôles Truites 2021