mercredi 29 septembre 2021

Petit tour d’horizon des actions en cours cet été !

Comme présenté en début d’année 2021, la Fédération mène plusieurs actions techniques sur le terrain pour la protection des milieux aquatiques. Etat d’avancement en cette période estivale !

Des conditions climatiques exceptionnelles en début d’année !

Avec un hiver très pluvieux, les inventaires des frayères à brochets ont pu être réalisés dans de bonnes conditions sur le chenal de Guy, la Jalle de Castelnau, les marais de Labarde et de Ludon. Les cours d’eau de la Barboue et de la Gargalle ont également pu être prospectés !

Cependant, le printemps plutôt sec et chaud n’a pas permis d’inventorier par pêche certaines frayères qui se sont ressuyées précocement, comme sur la Jalle du Sud, ne permettant de confirmer leur fonctionnalité pour la reproduction du brochet. Mais de belles découvertes ont quand même été faites avec l’observation de juvéniles de brochetons notamment sur l’ancien bras du Deyre prévu d’être restauré, le bassin versant du Chenal de Guy ou le marais de Labarde.

Concernant les travaux de restauration de zones humides sur l’annexe hydraulique de St Macaire, le traitement de plus de 280 érables negundo, la mise en place de la clôture pour le pâturage et un chantier de ramassage de déchets (site Natura 2000) ont pu être réalisés !

cerclage ecorçage erable negundo2

Concernant l’arrachage de Jussie, deux campagnes ont été organisées sur le lac de la Prade sur la commune de Bazas ; une avec le lycée de Langon, le syndicat du Beuve et de la Bassanne et l’AAPPMA du Brouquitet du Bazadais, et une ouverte au public et à tout bénévole. La zone d’arrachage se situe au niveau de l’observatoire (nord-ouest du lac).

Une autre campagne sera réalisée en septembre sur ce même lac. Cette action sera également effectuée sur le lac vert à Canéjan en septembre et sur les étangs de Barsac en Octobre.

Concernant les frayères artificielles, plusieurs ont été installées :

    • pour le sandre et les cyprinidés sur le lac de la Chataignère à St-Avit-Saint-Nazaire (AAPPMA Gaule Foyenne)
    • et à sandres sur le lac de Carcans-Hourtin (AAPPMA de Carcans).

Le suivi a été effectué normalement mais sur les deux sites, aucune reproduction de sandre n’a été observé pour cette année. Pour la Chataignère, les frayères à cyprinidés ont bien fonctionné.

    • Des frayères à cyprinidés sur le lac vert par l’AAPPMA des Pêcheurs de l’Eau Bourde ont été mises en place en partenariat avec la maire de Canéjan
  • Installation de frayères à Black-bass sur le Lac de la Cadie
    • Le suivi des frayères pour la troisième année sur les étangs de Saillans, de la Petite Fonte (commune de Gours) et des Sources/Latresne, en collaboration avec les AAPPMA du Roseau Dagueyais, de la Perche de l’Isle et de la Vallée de la Pimpine, a également été très intéressant, que ce soit pour le Sandre et tout cyprinidé confondu.

Les bathymétries ont pu être réalisées sur le Lac des 5 Chemins (Abzac), Etang de Laubesc (Cessac), Etang de l’Arbalestrier (Pineuilh), Etang de la Châtaignière (St Avit St Nazaire), Etang de la Garde (St Denis de Pile), Etang de Padouens (Blanquefort) et Etang de la Blanche (Ambarès et Lagrave). Retrouvez les ici !

Et un début d’été pluvieux qui a donné du fil à retordre à nos équipes !

Les suivis et inventaires scientifiques ont eu du mal à se lancer et ont dû être reportés du fait de pluies orageuses intenses au cours du mois de juin jusqu’à début juillet, rendant la visibilité nulle.

Pour les inventaires pêche électrique, le planning a été très souvent modifié. En effet sur les cours d’eau de l’entre deux mers, certains lits mineurs ont subis des érosions de berge, des embâcles se sont formés… réduisant les écoulements et l’efficacité des inventaires.

Les premiers résultats « poissons » mettent en évidence des problèmes sur certains cours d’eau pour la reproduction des espèces en 2020 (grosse crue l’an dernier au mois de mai lors de la reproduction de la plupart des espèces de cours d’eau (vairon, goujon…). On remarque également la présence en grand nombre de nombreuses espèces lentiques qui se sont sans doute échappées en 2020 et 2021 des plans d’eaux privés situés en lit majeur des cours d’eau, comme par exemple le carassin, la carpe, la brème commune…

Mais depuis quelques semaines les inventaires ont pu reprendre un peu partout en Gironde : du Médoc en passant par le Libournais, le Sud Gironde ou l’Entre Deux Mers !

Retrouvez tous les secteurs concernés sur la carte!

Et les actions techniques de la Fédération mises à l’honneur sur le site internet !

En cette période estivale, l’onglet « protection aquatique » de la Fédération est en cours de construction afin de vous permettre de consulter l’étendue des actions menées et de télécharger les documents qui vous intéressent !

N’hésitez pas à le consulter ! Il sera agrémenté au fur et à mesure de l’année …

Bon été à tous ! 😊

Voir aussi

Offre d’automne : carte de pêche à -50%