mardi 26 octobre 2021

Un projet de restauration de l’ancien bras du Deyre suivi de près !

Suite à la découverte de zones de reproduction très intéressantes sur l’ancien bras du Deyre à Vendays Montalivet par la Fédération, un projet de restauration est né en collaboration avec le Syndicat Mixte du Bassin Versant de la Pointe Médoc. Retour synthétique sur le projet et sur l’état initial de la faune piscicole réalisé cette année !

Un ancien bras de cours d’eau ?

Situé sur la commune de Vendays Montalivet, le Deyre traverse une zone de marais et de boisement avant de rejoindre le Chenal du Gua au Cap du Prat (cf. figure 1).

Inexistant au XIXème siècle, ce chenal très rectiligne a été créé par l’Homme pour assécher les marais et permettre notamment la plantation du pin maritime. En effet comme l’indique la carte de l’Etat Major datant de 1820-1866 (cf. figure 2), le Deyre, méandrait à l’Ouest du marais de Lespaut. Aujourd’hui cet ancien bras du Deyre reçoit les eaux du Deyre chenalisé uniquement lors de fortes crues mais ne rejoignent plus le Deyre chenalisé à l’aval. De plus la surface du marais s’est fortement réduite par l’effet de drainage du chenal.

Figure 1 : Localisation du Deyre
Figure 2 : Chenalisation du Deyre au cours du temps (carte IGN actuelle à gauche et carte de l’état-major à droite) – source GEOPORTAIL

Des zones de reproduction très intéressantes encore présentes !

Au cours de prospections des zones de reproduction du brochet menées par la Fédération au cours de l’hiver 2019, l’ancien bras du Deyre est apparu comme une zone potentielle très intéressante (cf. Figure 3). Cependant l’accès pour les géniteurs de brochets présents sur le Deyre chenalisé et le retour des jeunes individus nés sur cette zone, apparait comme difficile voire impossible.

Figure 3 : Observations de frayères potentielles à brochets par la FDAAPPMA de la Gironde en 2019 sur le secteur

Suite au contact pris avec le Syndicat Mixte du Bassin versant de la Pointe Médoc en cours de rédaction du Plan Pluriannuel de Gestion à cette époque, le projet de restaurer la mise en eau de cet ancien bras et sa connexion avec le Deyre chenalisé a vu le jour.

L’intérêt est multiple :

  • Améliorer la fonctionnalité des zones humides présentes aux abords de l’ancien bras par une meilleure mise en eau en période de hautes eaux,
  • Permettre la divagation des eaux du Deyre pour assurer une meilleure épuration des eaux,
  • Rendre accessible les habitats à la faune piscicole et permettre leur retour dans le Deyre et le chenal du Gua…

Un état initial de la faune piscicole réalisé avant aménagement

En 2021, la Fédération a mené divers inventaires pour dresser un état initial avant les travaux de restauration qui seront menés dans les années à venir par le Syndicat Mixte du Bassin versant de la Pointe Médoc.

  • Au cours de l’hiver, l’entrée des géniteurs de brochets et des espèces accompagnatrices sur l’ancien bras du Deyre a été observée : 9 espèces de poissons avec le brochet aquitain, la perche, l’anguille, le gardon, le goujon commun…
  • Au printemps, un suivi des juvéniles de brochets nés sur les zones humides présentes aux abords de l’ancien bras a été réalisé. Plus d’une vingtaine de brochetons ont été observés ainsi que des anguilles, des rotengles…

Suite aux premiers travaux de reconnexion qui devraient être menés par le Syndicat en 2022, un nouveau point sur la faune piscicole sera réalisé.

Nous vous tiendrons informés de l’avancée des travaux et des suivis !

Voir aussi

Master de la Gironde 2021 : les résultats