mardi 26 octobre 2021

Inventaire des peuplements piscicoles

Les poissons sont reconnus comme étant des bio-indicateurs pertinents de la qualité des milieux aquatiques. En effet, la sensibilité de certains peuplements piscicoles permet d’observer tout changement survenu dans le milieu. Les variations d’abondance, de structure de peuplement, les données de présence/absence de certaines espèces et les anomalies externes observées permettent de poser un diagnostic sur la qualité du milieu dans lequel vivent ces poissons (attractivité du milieu, continuité écologique, pollutions…). Le fait de suivre à long terme un réseau dense de stations sur le département permet d’apprécier les éventuels changements environnementaux du milieu.

La pêche électrique ou par engin passif est la méthode scientifique utilisée qui permet d’identifier les poissons (et écrevisses) présents. En aucun cas, cette méthode nuit aux individus capturés, qui sont tous remis à l’eau (sauf les nuisibles), après avoir été identifiés, mesurés, pesés. Les anomalies externes visibles à l’œil nu sont également relevées à partir des Codes Pathologies pour évaluer l’état de santé des poissons sauvages.

La Fédération possède des données depuis les années 80, avec un réseau de stations qui s’est intensifié depuis 2010.

Découvrez en image notre action

Informations pratiques

Pour plus d’informations ou transmission de données contactez nous  :

: contact@peche33.com

: 05.56.92.59.48

Pour aller plus loin …

Etat de santé des poissons par cours d’eau