loader image

Life Biodiver’Cité
& Résilience

Accueil > Nos actions environnementales > Nos prestations > Life Biodiver’Cité et Résilience

Les objectifs

Dans le cadre du programme LIFE 2021 – 2027, Bordeaux métropole apporte un coup d’accélérateur au déploiement des opérations de restauration écologique inscrites dans son plan Biodiver’Cité qui vise à préserver et restaurer des espaces naturels, à protéger les écosystèmes et à identifier les milieux potentiellement impactés par l’urbanisation.

Les opérations de restauration écologique ont pour objectif de lutter contre les principales menaces qui pèsent sur la biodiversité métropolitaine : artificialisation des habitats naturels et des habitats d’espèces animales et végétales, changement climatique, pollutions sonores et lumineuses, et agriculture intensive. Concrètement, les actions menées seront : valorisation agroécologique, création de ripisylve (forêt le long des cours d’eau), désartificialisation et renaturation via notamment des plantations ou bien encore réouverture de cours d’eau et réduction des ruptures de continuités aquatiques.

5 objectifs stratégiques pour Bordeaux Métropole

  • Améliorer la fonctionnalité du réseau écologique
  • Améliorer la qualité des habitats naturels et développer des exploitations agricoles soutenables
  • Réduire les menaces qui pèsent sur la biodiversité
  • Augmenter la fourniture en services écosystémiques
  • Promouvoir les actions de restauration écologique au service des habitants
illustration loupe

Télécharger la plaquette

Budget
& parties prenantes

Le coût total du projet est estimé à 5 898 984,90 € et sera financé à 60% par l’Union européenne, 18,8% par l’Agence de l’Eau Adour Garonne et 1,2% par la Région Nouvelle Aquitaine. Afin de s’assurer la bonne mise en œuvre de ces actions de restauration, un consortium composé de Bordeaux Métropole et de spécialistes a été constitué :

>
Nom du bénéficiaire Rôle Coût
Bordeaux Métropole Coordinateur 5 448 713,92
Fédération de pêche Partenaire 68 786,02
LPO Nouvelle Aquitaine Partenaire 115 485,10
SER Europe Partenaire 46 042,10
Cistude Nature Partenaire 103 579,21
CEN Nouvelle Aquitaine Partenaire 116 378,55
Total 5 898 984,90
life biodivercite et resilience

Des restaurations qui concernent plusieurs cours d’eau de Bordeaux métropole

Entre 2023 et 2027, la jalle du sable, la jalle de Blanquefort et la Jallère seront concernées par différents type de restaurations écologiques :

Recul de digue

La Jalle du Sable est un cours d’eau endigué situé sur la commune de Blanquefort. Cette digue génère de nombreux impacts sur la biodiversité et ne remplie plus correctement son rôle en termes de protection contre l’inondation. La restauration comprendra le recul de la digue afin de recréer une berge de cours d’eau végétalisée et ainsi restaurer les habitats favorables aux espèces et aux zones humides mais également permettre une meilleure gestion du risque inondation. Dans ce cadre la Fédération réalisera un suivi avant/après travaux de la faune piscicole en ciblant notamment l’espèce repère « brochet » dont la reproduction pourrait être largement améliorer par les travaux envisagés (création de frayères en bordure de Jalle).

Réouverture de cours d’eau

Certains cours d’eau de bordeaux métropole font partis des milieux naturels les plus artificialisés en Gironde. Qu’ils soient busés, enterrés ou encore coupés (par des moulins, écluses, seuils …), ils ne remplissent aujourd’hui plus leur rôle pour la libre circulation des poissons. Le projet permettra de restaurer les continuités pour les poissons en réouvrant le cours d’eau de la Jallère et en créant, sur la Jalle de Blanquefort, des contournements au niveau de 2 moulins (Moulinat et Bussaguet), un seuil et une écluse sur le site de Jallepont. Dans ce cadre la Fédération engagera un suivi scientifique avant et après travaux. L’objectif de ce suivi est de mesurer les effets des opérations de restauration de l’hydromorphologie, à la fois sur les processus physiques et sur les biocénoses, et leur contribution à l’atteinte du bon état.  Plusieurs paramètres seront étudiés : l’hydromorphologie du cours d’eau, la physico-chimie (température, pH, conductivité, oxygène dissous) et la biologie (poissons et macroinvertébrés).

Sites d’intervention sur le parc des jalles

Les restaurations écologiques envisagées concernent les cours d’eau du parc des Jalle. Ce site d’une surface de 3 450 ha est situé dans la zone Natura 2000 FR7200805 “Réseau hydrographique des jalles de Saint-Médard et d’Eysines ». Les 6 sites concernés par nos actions de suivis sont encadrés sur la figure ci-contre.

life site d'intervention parc des jalles

Découvrir également

⤿ Nos prestations en cours d’eau
⤿ Nos prestations en plan d’eau

⤿ Nos prestations sur les zones humides