Find the latest bookmaker offers available across all uk gambling sites www.bets.zone Read the reviews and compare sites to quickly discover the perfect account for you.
Mercredi 11 décembre 2019

GARDON

gardon

Le gardon est un poisson répandu dans les eaux douces de notre territoire. Découvrez ici les caractéristiques de cette espèce: sa description physique, son milieu naturel et son mode de vie, et pour finir sa pêche.

gardon

ses caractéristiques physiques

Morphologie

Le gardon fait partie de la famille des cyprinidés. Il a un corps aplati latéralement, recouvert de grandes écailles. Sa forme se situe entre celle du chevaine, plus allongée, et celle de la brème, plus ramassée. Il possède une nageoire dorsale à l’aplomb des pelviennes, ce qui le différencie de certains autres cyprinidés, notamment du rotengle. Il a un petite bouche et des yeux rouges.

Au niveau de sa couleur, le gardon a un dos vert-bleu argenté, des flancs gris argentés et le ventre blanchâtre. Chez l’adulte, les nageoires pelviennes et anales sont rouges orangées, d’où son nom latin, Rutilus, signifiant « rouge ardent ».

Taille et poids

Le gardon peut mesurer jusqu’à une trentaine de centimètres, avec une moyenne de 15/20 cm. Il pèse en moyenne 300g et atteint très rarement le kilo.

Son Mode de vie

noun_Lake_737998_2fac66 Milieu naturel

On trouve le gardon dans les eaux calmes : lacs, canaux, étangs, ou rivière au courant tranquille. C’est une espèce qu’on peut considérer comme polluotolérante puisqu’elle semble bien supporter les milieux pollués; c’est l’une des dernières espèces à disparaître dans une eau polluée. Le gardon est grégaire : il vit en bancs souvent composé d’individus de même taille.

noun_fish food_555580_2fac66 Régime alimentaire

Le gardon est omnivore : il se nourrie de petits invertébrés comme les insectes aquatiques, les larves, les mollusques ou autres crustacés, mais également de plantes aquatiques et d’algues.

noun_Fish_886054_2fac66 Reproduction

La frai du gardon débute entre avril et juin dans des eau où la température est au moins de 12°C : le mâle a une éruption de petits tubercules nuptiaux (aussi appelés « boutons de noce ») sur la tête et le dos, ce qui peut être pris, à tord, pour une maladie. La femelle dépose environ 100 000 oeufs dans des zones peu profondes et où la végétation est dense. L’incubation dure environ une dizaine de jours.

Sa pêche

Le gardon se pêche à la ligne avec diverses amorces et esches : à l’asticot, au ver de vase, au pain au blé ou au chènevis…

Gardon