mardi 26 octobre 2021

Veille Environnementale

Surveillance des milieux aquatiques

Nos objectifs

Depuis les années 90, la Fédération suit l’évolution, étudie et surveille la qualité globale des milieux aquatiques.

Notre vigilance et l’ensemble de nos actions de connaissance permettent d’informer, de sensibiliser, voire d’alerter les pouvoirs publics, les gestionnaires ou le grand public dans le cas de perturbations observées. Mais aussi d’être force de proposition et de participer à la mise en place d’actions efficaces pour améliorer l’état des milieux aquatiques et des ressources piscicoles.

Nos actions

>> Participer aux comités de gestion de l’eau

Interlocuteur officiel et reconnu des pouvoirs publics, la Fédération siège dans de nombreuses commissions de concertation (SAGE, Plan de Gestion de Etiages…) et entretien des relations avec l’administration,  afin de faire entendre la voix de la protection des milieux aquatiques et des ressources piscicoles. Ceci dans le but d’ éviter le développement d’usages dégradant la qualité des milieux et d’encourager la mise en place d’actions de préservation et d’amélioration de l’état des milieux  aquatiques.

>> Rôle de sentinelle 

En tant qu’association de protection de l’environnement et notre forte présence sur le terrain au côté des AAPPMA, nous réalisons au quotidien une surveillance des milieux aquatiques afin de prévenir des dégâts pouvant être occasionnés. 

  • Lutte contre les atteintes aux milieux aquatiques 

La Fédération  intervient sur tous les sujets nécessitant une action d’urgence : pollutions, sauvegarde d’espèces ou de sites menacés… 

Ainsi la Fédération alerte ou relaie l’information auprès de l’administration dans le cas d’observations de toutes perturbations : pollution, remblaie en zone humide, assec, vidange de plan d’eau…   

Elle veille et contribue à l’application des lois et règlements, n’hésitant pas à saisir la justice lorsque le droit de l’environnement  n’est pas respecté.

Dans le cas d’atteintes observées, n’hésitez pas à contacter la Fédération !

: contact@peche33.com

 : 05.56.92.59.48

  • Suivi des débits, des étiages et de la température

Une eau en quantité est indispensable pour permettre aux poissons de réaliser son cycle biologique dans de bonnes conditions que ce soit en période d’étiage mais également en hautes eaux. La température est également un paramètre fondamental.

Dans ce cadre, la Fédération suit de manière hebdomadaire l’hydrologie et la thermie de 9 cours d’eau de Gironde depuis 2012.

Enfin en tant que membre de la Cellule de gestion et de préservation de la ressource en eau, nous informons les services de l’Etat à chaque cellule en période estivale de problèmes de débit pouvant être constatés afin que des mesures de restriction de prélèvement soient prises.

Dans certains cas extrêmes, la Fédération est appelée à intervenir en pêche de sauvetage sur certains cours d’eau où le débit ne permet plus le maintien des populations en place.

>> Gestion des Espèces Exotiques Envahissantes

En Gironde, l’introduction d’espèces végétales et animales exotiques en provenance d’autres continents, comme les jussies (Ludwigia sp.), le lagarosiphon (Lagarosiphon major) ou l’écrevisse de Louisiane (Procambarus clarkii)…a créé de profondes perturbations écologiques des milieux aquatiques girondins (perte d’habitats, baisse de la biodiversité locale…) et pour les usages (entrave à la pratique de la pêche, à la navigation…).

Dans ce cadre, la Fédération mène chaque année des actions d’arrachage de la jussie sur des plans d’eau (étangs de Barsac et  lac de la Prade) en collaboration avec les AAPPMA, les structures gestionnaires et avec l’aide de bénévoles. D’autre part, un suivi par piégeage de la présence de l’écrevisse de Louisiane est réalisé depuis plusieurs années sur les Réserves Naturelles Nationales de l’étang de Cousseau et des Dunes et Marais d’Hourtin en collaboration avec la SEPANSO et l’ONF.