vendredi 20 mai 2022

FISHFRIENDER : l’application mobile partenaire de notre Fédération !

Au-delà d’être une application FishFriender est un espace d’échange privilégié de tous les acteurs de la pêche : pêcheurs, professionnels (guides, distributeurs, détaillants…), institutions (fédérations, associations…). FishFriender est une plateforme web qui a pour objectif de moderniser le secteur de la pêche sportive en mettant à la disposition de ses utilisateurs un certain nombre de fonctionnalités permettant d’optimiser la pratique de leur passion.

Lorsque l’utilisateur pêche un poisson, il signale une capture « catch » sur son application. Automatiquement, en fonction de la position GPS et de l’instant de la prise, les critères météorologiques et géographiques sont enregistrés. Le pêcheur peut affiner ces critères et sélectionner le type de poisson, la taille, et le matériel utilisé puis prendre des photos de sa prise. Cette capture est sauvegardée rapidement afin de reprendre la pêche et peut être partagée sur les différents réseaux sociaux. Certains critères comme le lieu de capture peuvent être gardés secret car n’oublions pas que tous les pêcheurs ne sont pas prêts à partager leurs bons plans. Ensuite c’est aux statistiques de parler, de calculer des tendances, et de conseiller l’utilisateur sur les techniques de pêche à adopter, et les moments et zones où aller pêcher en fonction de ses préférences.

Les pêcheurs peuvent-ils jouer un rôle pour améliorer la connaissance sur les milieux aquatiques en Gironde ?

Plus que jamais, les pêcheurs sont vigilants et attentifs à la qualité des milieux aquatiques. Les plus de 30 0000 pêcheurs du département sont autant de sentinelles régulièrement présentes sur l’ensemble de notre réseau hydrographique, l’un des plus vaste de France ! En Gironde, chaque pêcheur a un rôle important à jouer dans l’acquisition de connaissances concernant les populations piscicoles en place sur les plans d’eau et les rivières du département

Comment les pêcheurs peuvent aider à mieux comprendre les milieux ?

Mieux que personne les pêcheurs connaissent leur territoire parce qu’ils sont au contact des milieux aquatiques quotidiennement. Leurs contributions actives nous aident à mieux gérer ces espaces naturels. Savoir combien de pêcheurs pratique une zone, leur fréquence de sorties et ce qu’ils pêchent ou observent sont des informations essentielles pour mesurer l’état de santé des écosystèmes et évaluer l’impact des mesures de gestions que nous appliquons (fenêtre de capture brochet, soutien des populations, aménagement de frayères, …).

Le carnet de pêche digital proposé par FishFriender peut nous permettre aujourd’hui de bénéficier d’un suivi long terme à grande échelle sous un format accessible et ludique. L’intérêt est double à la fois pour le pêcheur en lui proposant un suivi de ses sorties de pêche, mais aussi pour l’information récoltée qui apportera une réelle plus-value en termes de connaissance et de gestion des populations piscicoles.

En quoi consiste le partenariat mis en place entre la FD33 et FishFriender ?

Depuis plus de 5 ans, des pêcheurs passionnés portent le projet FishFriender. Nous partageons un objectif commun : promouvoir une pêche responsable en valorisant l’engagement des pêcheurs pour l’acquisition de connaissances sur les milieux (lacs et rivières confondus).

Dans le cadre de notre partenariat, chaque pêcheur de Gironde peut, lors d’une sortie pêche, enregistrer ses prises et sessions gratuitement. Rien de plus facile ! Certaines informations de capture comme la durée de la session, le nombre de prises par espèce et leurs tailles seront agrégées pour être étudiées par nos techniciens. L’anonymat de chaque pêcheur est évidemment préservé tout comme la confidentialité des données : le spot de pêche par exemple, qui est une donnée extrêmement sensible, ne sera jamais communiqué.

Grâce à ces données, nous pourrons par exemple vérifier l’intérêt de la mise en place d’une frayère à brochet, ou encore mesurer l’impact de la mise en place d’une fenêtre de capture grâce aux quantités et tailles moyennes des poissons capturés sur plusieurs années. Enfin, une baisse importante de captures sur un parcours peut nous alerter sur un dysfonctionnement du cycle biologique de l’espèce considérée ou une dégradation de la qualité de l’eau ou des habitats.

Pour finir, nous encourageons donc un maximum de pêcheurs à participer à cet outil innovant qui leur servira non seulement à garder individuellement un historique de leurs expériences, mais aussi au niveau collectif, à renforcer le poids des pêcheurs. La gestion halieutique de nos lacs et rivières dépend de l’implication de tous les pêcheurs motivés et nous savons qu’ils sont nombreux en Gironde !

Voir aussi

Samedi 30 avril 2022 : ouverture du brochet !